"La racine éphémère des nouveaux tenseurs" in Glissements
Moutons Électriques
Histoire courte, 40 000 signes.

Récit originellement écrit pour la revue Fiction puis publiée directement en ligne avant d'être reprise en 2009 dans l'anthologie Glissements.

« Sélène couru, se transforma ; vint projeter son essence et le monstre mathématique sur des trajectoires erratiques, couvrant de plus en plus de territoires. Si peu. Si vain.
Humaine, hybride, puis humaine, enfin hybride ; elle ne prenait plus le temps de s’arrêter. Des cernes, de la fatigue et de la fièvre pour marquer son visage. Autour d’elle, l’espace de modifiait par convulsions. Les limites de l’implant s’estompaient ; prenaient possession d’elle sans prévenir. De cours instants.
Ferme les yeux, ma grande . Y’a quelqu’un ? Okay, t’es toujours là. Serre les dents. »

À voir aussi :
Le texte, en téléchargement libre (PDF)

Les tenseurs - 1 Les tenseurs - 2 Les tenseurs - 3 Les tenseurs - 4